Le médaillon

Un médaillon offert par le Roi Louis XIV. 

Resté dans la famille pendant 320 ans.

La prise du Dartmoor et la défense de Saint Malo

L’année 1695 marque un véritable tournant dans la carrière d’Alain Porée. À bord de son vaisseau et avec l’appui de son frère dirigeant le François d’Assise, il porte un terrible coup à la flotte anglaise le 14 février 1695 en abordant le Dartmoor. Bien qu’inférieur en nombre de canons et d’hommes armés, cinq heures de combat et deux accostages sont nécessaires pour remporter la bataille. De retour dans la baie de Saint-Malo quatre jours plus tard, Alain Porée ne tarde pas à reprendre la mer et participe en juillet 1695 à la défense de la ville attaquée par les navires anglais. Malgré des pertes humaines et matérielles nombreuses, Saint-Malo repousse l’escadre de Berkeley. Porée engage le 12 octobre 1695 une nouvelle croisière à bord du vaisseau de première ligne le Saint-Esprit. Accompagné de La Bellière qui dirige le Polastron, il participe au large d’Ouessant le 14 décembre de la même année, à l’enlèvement de trois bâtiments de la flotte de la Compagnie des Indes orientales hollandaise. Malheureusement le Saint-Esprit ne parvient à conserver ses prises en raison d’une forte tempête. Seul le navire de La Bellière rejoint Saint-Malo avec deux des bateaux hollandais. Alain Porée ne revient toutefois pas sans butin. Dans son malheur, il réussit à capturer un navire anglais. Dès le 21 février 1696, Porée reprend la mer. Durant toute l’année, il s’empare de navires étrangers dont le Neptune d’Amsterdam et le Saint-Michel-Ange de Rotterdam au large d’Ouessant. Il parvient par ailleurs à reprendre des vaisseaux français jusqu’alors pris en otage par des flottes étrangères.

Ses succès au large d’Ouessant participent à la gratitude de Louis XIV. Le 5 décembre 1696 , Louis Phélipeaux de Pontchartrain, secrétaire d’État de la Marine, écrit à Monsieur de Mauclere, commissaire-principal de la marine au Port Saint-Louis, qu’il lui fait envoyer « un portrait de sa majesté pour le sieur Porée (Alain), commandant le navire le Saint-Esprit, de Saint-Malo ; vous pouvez lui dire que sa majesté lui donnera dans la suite des marques plus sensibles du cas qu’elle fait de ses services ». Et il faut dire que les services et réussites d’Alain Porée sont nombreux. Ce sont effectivement 27 prises « dont plusieurs forts riches » qu’il réalise entre 1693 et 1697 au commandement du Saint-Esprit. Si ces captures navales sont un soutien financier de bon augure pour les caisses du royaume, il faut les envisager également comme un engagement moral visant à la sauvegarde de l’honneur et au rayonnement de la gloire du roi Soleil.

portrait-louis-xiv-orne-de-diamants-offe

Pour en savoir plus :

 

Source : 

https://www.rouillac.com/fr/news-2390-les_diamants_louis_xiv