Notre-Dame de l'Assomption

Armateur du navire : François Auguste Magon de la Lande

Capitaine du navire : Alain Porée du Breil

Le navire a l'autorisation d'aller aux découvertes, des marchandises seront chargées à Ténériffe où un navire de Gênes les a transportées à l'avance. C'est un complément de marchandises

 VOYAGE-ALLER : SAINT-MALO - CALLAO (CHILI)

- Du 1 mars au 16 avril 1708, escale aux Canaries (Ténériffe) pour charger des marchandises.

- Escale à l'île Sainte Catherine, combat avec des Portugais où Porée perd plusieurs hommes

- 16 juillet 1708 découverte d'une île "inconnue" qui est en réalité la côte nord des îles Malouines

- Au sud des îles Malouines, le navire manque de peu un iceberg "un grand banc, comme une côte"

- L'équipage souffre du scorbut. Porée décide de revenir vers la Plata.

- Rio de la Plata : l'équipage se refait (50 hommes sont morts du scorbut). Nouveau départ le 14 décembre.

- Le 3 janvier 1709, le navire est pris en chasse par deux navires corsaires anglais, il se sauve et double (passe) le cap Horn.

- Le 28 février : arrivée au port de Caillo ( ? ) sur la côte du Chili, commerce

- Avril ou mai, le navire est probablement à Callao.

Pendant cette longue escale : expédition contre les corsaires anglais en juillet 1709 et janvier 1710. En effet ces corsaires ont pillé la ville de Guayaquil à la fin d'avril, les espagnols montent : contre eux, une expédition à laquelle participe le navire ainsi que le navire malouin le Saint Esprit parti de St-Malo en 1707 ; échec total, l'escadre n'a rencontré personne.

 VOYAGE-RETOUR

- Départ en janvier ou février 1710 avec de riches voyageurs espagnols.

- Escale à Conception en mars.

- En Atlantique, course contre un navire anglais venant de Lisbonne allant en Virginie. Hélas aucune richesse à bord, on se contente de faire prisonnier le capitaine Stradling et deux matelots.

- Escale à Plaisance sur l'île de Terre -Neuve, le navire repart en août en compagnie du navire le SAINT-JEAN de Marseille.

- Au large de Terre-Neuve, tempête, les deux navires sont séparés.

- Entre Guernesey et le cap Fréhel, le navire échappe à deux corsaires anglais.

- Retour à St Malo le 28 août 1710 avec 12 millions de livres (en piastres) dont on ne déclarera que le tiers, du cacao, de l'étain, des peaux.

L'armateur et le capitaine, ayant refusé de payer la taxe sur les marchandises, seront incarcérés un moment.
Quant aux prisonniers anglais, le capitaine finit par s'évader de la prison de Dinan à l'aide de ses draps.

 

Rapport de voyage du Notre-Dame de l'Assomption

doc41b.gif

Source : CRDP de Bretagne